Extranet

FAQ

A B C D
E
F G H
I J K L
M N O P
Q R
S T
U V W
X
Y Z

A

Action:  titre de propriété correspondant à une part du capital d’une société.

Actionnaire : personne physique ou morale propriétaire d’actions dans une société. Ce statut lui donne accès à une partie de la valeur de la société, lui confère un droit de vote à l’assemblée générale des actionnaires, un droit à recevoir un dividende et un droit au boni de liquidation en cas de liquidation judiciaire de la société.

Amortissement : (finance) selon le contexte, remboursement d’une partie ou de la totalité d’un crédit bancaire ou d’un emprunt, ou quote-part de la valeur d’un actif correspondant à sa décote (liée notamment à son obsolescence ou usure) par rapport à son coût d’acquisition.

Appel public à l’épargne : ancienne appellation de l’offre au public de titres financiers. Proposition publique (quel que soit le moyen de publicité) de souscription à des titres émis par une société (actions, obligations…).

Augmentation de capital : une entreprise a recours à une augmentation de capital pour financer son développement, ou plus rarement pour combler des pertes. L’augmentation de capital consiste en la création de nouvelles actions, qui seront achetées (souscrites), soit par les actionnaires déjà présents dans la société, soit par de nouveaux actionnaires.

AMF (Autorité des Marchés Financiers) : L’AMF est l’institution française qui régule les acteurs et produits de la place financière française. Elle réglemente, autorise, surveille et, lorsque c’est nécessaire, contrôle, enquête et sanctionne. Elle veille également à la bonne information des investisseurs et les accompagne, en cas de besoin, grâce à son dispositif de médiation.

Avantage fiscal : réduction ou crédit d’impôt accordé par l’Administration Fiscale en contrepartie d’une dépense ou d’un investissement réalisé par le contribuable. Cet avantage participe d’une politique fiscale visant à favoriser et orienter l’économie nationale.